Le mercredi 25 janvier 2012 nous apprenons  l'existence d'une vidéo mettant en cause Mr le Sénateur Maire de Clamart, vidéo immédiatement dénoncée par celui-ci publiquement en conseil municipal comme une manœuvre de l'UMP pour le déstabiliser.

Ne reculant devant aucune bassesse, les élus de l’UMP locale au conseil municipal,  se livre à une attaque personnelle en règle contre le Maire de Clamart foulant au pied le principe de présomption d’innocence en employant  des méthodes  des années passées et sans attendre que la justice se soit prononcée.

 

C’est une attaque politique qui vise l’image du Maire de Clamart, et indirectement son équipe, car il leur est difficile de s’en prendre au bilan d’une équipe qui œuvre pour le bien des Clamartoises et Clamartois depuis 10ans.

 

  Il est à noter que ces enregistrements vidéo remontent à 1 an et demi et ils sortent aujourd’hui à quelques jours de deux grandes échéances électorales que sont les élections présidentielles et législatives.

 

  Il parait évident qu’il s’agit d’un coup monté et prémédité à partir d’une action malhonnète d’un ancien élu.

 

  Est-il normal que l’instruction judiciaire soit menée par Mr le procureur Courroye qui lui-même est mis en examen depuis le 17 janvier dernier pour les enquêtes illégales en direction de journalistes du Monde ?

 

  Cette vidéo est-elle issue d’un mauvais montage ?

 

Nous demandons donc que l'enquête soit menée avec une parfaite neutralité.

Soucieux d'éthique et de transparence dans notre façon de faire de la politique, nous souhaitons que toute la lumière soit faite concernant cette affaire et ce dans les plus brefs délais.