ILS DISENT TOUS LA MEME CHOSE

Pendant le conflit social, conséquence de la loi EI-Khomri, les médias ce sont déchainés de façon outrancière et caricaturale,
pour dénigrer le mouvement de protestation. Tout en se drapant dans les plis froissés d'une objectivité proclamée mais
quotidiennement violée. Il est intéressant de connaître avec précision à qui appartiennent ces journaux, ces ondes de radios et
ces chaînes de télévision qui ressassent à l'unisson le même catéchisme néolibéral.

Le groupe de Bernard Arnault, patron de LVMH est propriétaire du Parisien, des Echos, de Investir et de Capital Finance.

Patrick Drahi, patron du groupe Altice, possède: Libération, l'Expansion, l'Express, BFM-TV et RMC, excusez du peu!

Vincent Bolloré, patron de Vivendi, dirige Canal+ et l';'Télé.

Martin Bouygues, le maître du béton détient TF1 e~, LCI Aranud Lagardère a hérité du Journal du Dimanche, Paris-Match et
Europe 1.Serge Dassault est le patron intransigeant du Figaro

Le PDG du groupe Yves st Laurent, Pierre Bergé, associé au banquier d'affaires, Mathieu Pigasse et du patron de Free, Xavier
Niel se sont offert: le Monde et le Nouvel Observateur.

Voilà qui explique l'uniformisation totale de l'information, qui ressemble désormais plus à de la propagande sous forme de
matraquage. Tous ces médias, dont le but premier est de rapporter de l'argent à leurs propriétaires, sont la voix de leurs maîtres, Il
importe donc d'exercer son esprit critique, de remettre systématiquement en cause ce qu'ils nous vendent comme des
évidences et de ne pas succomber à ce qui s'apparente à une entreprise de bourrage de crâne