Monsieur le Maire, chers collègues

Comme vous le savez au dernier conseil municipal nous avons voté  à l’unanimité, un vœu  pour la défense du service public  de la poste

Le texte que j’avais proposé  avait été  amendé par la majorité  municipale.

C’est vrai que ce vœu n’était pas un vœu de gauche comme moi je le défends avec mes convictions mais le but était d’avoir un vote de l’ensemble des élus du conseil municipal afin de faire pression sur la direction de La Poste.

Ce fut un vœu très critiqué par certains  mais il a servi a faire débloquer  la situation et rouvrir les discussions  entre les postiers et la direction régionale de la poste  donc un objectif atteint  pour moi et pour nous tous.

Je tiens à féliciter les postiers en grève depuis plusieurs mois car mener un combat comme ils l’ont fait c’est très remarquable.

Ils défendaient le service public donc notre service public nous qui en sommes les usagers..

Pour Clamart, La direction de la Poste a fini  par accorder les vacances d’emplois et la pose méridienne  de la poste de Clamart en gardant les horaires du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 12h30 mais tous les points ne sont  pas réglés  comme l’acharnement de déplacer les postiers de bureaux en bureaux, la régularisation du  paiement des jours de grève.

Pour le département il reste encore la menace de fermeture  d’une dizaine de bureaux de poste  dans le 92 et 250 nationalement, les services  aux usagers qui se dégradent dans de nombreux endroits, le management inhumain et la répression syndicale.

Un protocole d’accord a été signé par les syndicats SUD AP 92 et FAPT CGT 92 et la direction régionale de la poste

Voila quelques points et  je ne vais pas faire l’inventaire de toutes les revendications.

Nous pouvons être fier d’avoir participé  a ce que la Poste rediscute et finisse par accepter  certaines revendications et se mette d’accord avec les postiers. 

Ce fut une bataille de longue haleine  mais le résultat est la.