Mr Berger a la mémoire courte : ce qu’il dit Clamart info avril 2011 «  Premier indice de l’état de la démocratie à Clamart. Ce confetti comme seul espace de communication toléré  par le Maire à son opposition » « 

Je crois qu’il vaut mieux en rire, ce que vous me réservez c’est loin d’être à la hauteur de vos propos !

 « La démocratie participative est transformée en escroquerie intellectuelle et ses outils sont connus : réunions alibis, concertation bidon »

Il n’y a plus de réunions de conseil de quartier dans le sens de donner la parole aux habitants, réunion publique du maire  en guise de réunion de CQ  ou le représentant du quartier à 2 minutes pour s’exprimer.

La parole est donnée à un seul habitant choisi et dans certains conseil de quartier les gens ont refusé de prendre la parole

Il n’y a pas de représentant de l’opposition  dans les instances municipales (Ex Clamart habitat etc….)

Pour élire le CA de Clamart Habitat. Le maire grand démocratique a fait croire aux élus et au public qu’il pourrait élire un conseiller municipal de l’opposition.

 Il a fait voté 2 listes  dont une avec  l’élu de l’opposition tout en sachant qu’il ne serait pas élu  Vivre la Démocratie de Mr le Maire.

Il refuse que l’opposition siège dans les instances communales. Il serait démocratique que la majorité comme l’opposition soient représentées.

Bonne et heureuse année 2019  à tous