Pétition

Nous, citoyennes et citoyens, bénévoles et militants associatifs, politiques et syndicaux de Clamart

Défendons la liberté d'expression à Clamart 

Fin décembre 2014, M. Berger a pris en catimini un arrêté de police pour interdire, dans les principales artères et places de notre ville, la diffusion de « prospectus" (tracts, journaux imprimés et publicités), afin d'éviter les dépôts sur la voie publiques et les glissades des piétons (sic !). 

Le Maire de Clamart a ainsi porté une atteinte grave à la liberté d'expression, liberté fondamentale de notre République. 

Le 11 janvier dernier nous étions 4 Millions de Français à descendre dans les rues pour défendre la liberté d'expression et les principes fondamentaux de la République Française, après les attentats contre les journalistes de Charlie Hebdo et les meurtres antisémites. 

Dans ce contexte de mobilisation républicaine et face aux critiquent qui surgissent de toutes parts, le Maire recule et déclare à la presse que les tracts politiques ne seraient pas visés, contrairement à la lettre même de l'arrêté.

Nous, formations politiques et associations de Clamart à l’initiative de cette pétition (ainsi que toutes celles qui voudraient s’y joindre), attachées au respect de nos libertés fondamentales,  ne nous satisfaisons pas  de ce recul apparent. 

Nous exigeons le retrait pur et simple de cet arrêté. 

Nous continuerons d'informer les Clamartoises et les Clamartois au plus proche d'eux, sur les marchés dans les rues et sur les places publiques, pour échanger et débattre directement

Signataires : Agir pour Clamart, PS Clamart, PCF Clamart, Groupe Ensemble pour ‘Clamart, FronDem92,

PRG Clamart, NPA Clamart, F d G, PG