La déclaration de Manuel Valls à la candidature d'Emmanuel Macron clarifie le sens de cette candidature.

Celle-ci devient le point de ralliement de tous les libéraux et socio- libéraux.  

Ce choix sonne le regroupement de tous les responsables des renoncements du quinquennat et de la division de la gauche, autour d'une candidature dont les orientations de droite sont désormais clairement affichées.

La véritable candidature du PS est Emmanuel Macron  et non B HAMON  que le PS sacrifie c'est très clair et nous savons où nous allons.

Dans cette situation, face à une menace de droite et d'extrême droite qui s'aggrave encore, il est urgent que toutes les forces de gauche engagées dans la campagne des présidentielles  se rassemblent autour d'un projet profondément ancré  à gauche, d'une campagne et d'une candidature commune.

il est URGENT que B HAMON prenne ses responsabilités et rejoigne la candidature de Jean Luc MELENCHON pour créer les conditions de la victoire.

C'est plus que jamais nécessaire et, désormais, possible dans la clarté.